La géométrie chic de la Maison Popineau

La géométrie chic de la Maison Popineau

Voici l'intégralité de l'article publié dans la Newsletter de Maison&Objet

La toute jeune Maison Popineau présente ses collections de coussins haut de gamme. Un luxe décoratif à haute teneur créative, en six opus 100 % made in Paris. 

Des coussins, encore des coussins. Oui, mais pas n’importe quel coussin ! Ceux conçus et confectionnés par la Maison Popineau se font remarquer par l’exigence de leurs créateurs. « Ce qui fait la qualité de nos produits, c’est le choix des matières, les quantités limitées de pièces et le soin apporté aux finitions comme une robe de haute couture », justifie la directrice artistique, Aurore, qui a fondé la toute jeune marque avec Richard Pellet. Costumière pendant 20 ans pour l’opéra et le théâtre, la créatrice a transféré son savoir-faire d’excellence dans la confection des collections de « coussins d’exception conçus comme des tableaux d’artistes ». 

Les étoffes sont donc chinées ou récupérées dans des fins de collection de tissus de haute couture. Une pastille en cuir cirée à la main marque chaque pièce. De fil en aiguille, les matières précieuses ou brutes, anciennes ou contemporaines entrent en conversation. Certaines compositions graphiques exigent la cohabitation de cinq à six tissus différents pour jouer entre contrastes et harmonies. Des lamés avoisinent des lins ou des soies brutes. La dynamique de la couleur dans toute sa diversité prévaut « pour que chacun puisse s’y retrouver ». Un dialogue textile qui exige un savoir-faire artisanal et interdit la production de grandes séries. « On veut travailler sur des séries exclusives d’une trentaine de pièces maximum. On peut travailler à façon, en s’adaptant aux besoins des architectes d’intérieur », envisage la graphiste, formée à l’École Boulle et à Olivier de Serres. 

Les collections Clin d’œil, Figures de style, Coup de foudre, Jour de fête, École buissonnière, Folle envie trouvent leur souffle créatif dans les styles des années 1930, de l’Art déco ou encore des années 1980. Les coussins sont vendus en ligne ou dans des points de vente exclusifs. Pour l’instant, l’offre demeure monomaniaque. Mais le binôme ne compte pas en rester là. Des jetés de lit, des rideaux, des poufs… « C’est déjà dans notre tête. »

www.maisonpopineau.fr

coussin GiorgioCoussin Dandy